Des guides

Moi, Frankenstein

Moi, Frankenstein

Récit

Moi, Frankenstein commence par un prologue décrivant la création du monstre Frankenstein. Nous sommes en 1795 et Victor Frankenstein a donné vie à sa créature (Aaron Eckhart) grâce à l’utilisation de sciences obscures. Par vengeance, le monstre tue la nouvelle épouse du Dr Frankenstein. Le Dr Frankenstein s'engage donc à traquer et à tuer le monstre. Après avoir suivi le monstre dans les friches gelées du pôle Nord, le Dr Frankenstein meurt de froid avant de pouvoir tuer le monstre.

Le monstre ramène le corps du Dr Frankenstein dans le monde civilisé et tente de l'enterrer dans une tombe de cimetière. Avant de pouvoir le faire, il est assiégé par une horde de démons qui veulent capturer à la fois le monstre et le journal du docteur, qui contient les secrets de son processus de réanimation. Au milieu de la bataille, un groupe de gargouilles arrive et aide le monstre à détruire les démons. Les Gargouilles attrapent le monstre et le ramènent dans leur forteresse cathédrale où ils le présentent à Leonore (Miranda Otto), reine de l'ordre des Gargouilles. Leonore nomme le monstre Adam et lui dit qu'une guerre ancienne fait rage entre les Gargouilles (descendants des archanges) et les démons depuis des centaines d'années. Leonore offre à Adam une place dans l'ordre des gargouilles, mais Adam refuse. Il se cache tandis que la reine Leonore cache le journal du Dr Frankenstein afin de le garder en lieu sûr.

Deux cents ans plus tard, Adam est retourné dans le monde moderne où il a tué des démons dans les rues de la ville. Un prince démon appelé Naberius (Bill Nighy) est occupé depuis 200 ans à lever une armée de démons en réanimant des cadavres. Pour atteindre son objectif, Naberius a fait appel à Terra (Yvonne Strahovski), une brillante scientifique en réanimation, qui ignore que Naberius est un démon.

Le reste du film se concentre sur Naberius qui oppose son armée de démons aux Gargouilles pour s'emparer du journal d'Adam et du Dr Frankenstein. Pendant ce temps, les Gargouilles veulent arrêter Naberius et son armée de démons. Adam et Terra se trouvent entre les deux groupes belligérants, qui ont formé les prémices d'une relation privilégiée, avec Adam comme protecteur de Terra.

Des thèmes

Immortalité; Le surnaturel; le bien contre le mal création

La violence

Moi, Frankenstein a une intense action fantastique et de la violence, y compris l’utilisation de lames et d’armes. Il présente des dangers, du sang peu fréquent et des images macabres, ainsi que de multiples représentations de cadavres et de parties de corps.

Voici quelques exemples:

  • Un homme pousse un corps enveloppé dans un drap noué de chaînes d'un pont dans la rivière en dessous.
  • Un homme meurt de froid.
  • Le monstre de Frankenstein tue l'épouse de Frankenstein. Ceci n'est pas montré, mais le cri d'une femme est entendu et une femme morte est allongée dans un lit avec du sang sur sa bouche.
  • Les démons attaquent le monstre de Frankenstein, Adam. Un démon jette Adam au sol et tente de l'étrangler mais Adam poignarde le démon dans la poitrine. La blessure du démon éclate en une explosion d'étincelles rouges et jaunes et de feu, comme si du sang jaillissait de la blessure, suivi du corps du démon explosant en une pluie de flammes jaunes et de braises rougeoyantes.
  • Les gargouilles maniant l'épée arrivent et attaquent les démons. Les gargouilles utilisent des épées pour poignarder les démons, qui éclatent alors en averses d'étincelles et de flammes.
  • Le monstre de Frankenstein utilise une épée pour couper le bras d'un démon.
  • Il y a une bataille entre des centaines de démons et des dizaines de gargouilles brandissant des armes blanches. Une gargouille utilise une hache pour couper un démon en deux et un autre démon a la tête ouverte avec une hache. De nombreux autres démons sont coupés en deux, bien qu'aucun sang et sang ne soient montrés.
  • Un démon utilise une épée pour couper une gargouille de la tête au bassin. Un faisceau de lumière bleue s'échappe de la plaie et jaillit dans les airs avant que la Gargouille ne se désintègre.
  • Le monstre de Frankenstein frappe un démon au visage et le démon crache sa salive. Le monstre pousse le visage du démon dans un bol d'eau bénite, comme s'il se noyait. Le visage du démon prend feu et le démon se désintègre.
  • Les démons utilisent leurs ongles en forme de griffe pour découper une forme de pentagramme ensanglantée dans le front de victimes humaines.
  • Adam et un démon se battent avec des bâtons de métal. Le démon attrape Adam et le jette contre un pilier en béton avant de lui donner un coup de pied par-dessus le rebord d'un immeuble de plusieurs étages. Adam tombe, s'écrase à travers plusieurs poutres en acier avant de se poser lourdement sur le sol.
  • Pour tenter de contraindre un scientifique, un démon le saisit par la gorge et l'écrase. Nous entendons le son des os qui se brisent avant la mort de l'homme.

Contenu pouvant déranger les enfants

Moins de 5

En plus des scènes violentes mentionnées ci-dessus, il y a plusieurs scènes dans Moi, Frankenstein cela pourrait effrayer ou déranger les enfants de moins de cinq ans. Par exemple:

  • Les démons se transforment de forme humaine en démons. Leurs visages brûlent sous un flamboiement d'étincelles et de flammes jaunes et révèlent des visages d'aspect sauvage avec une peau de reptile grisâtre, des yeux rouges brillants, des dents pointues et pointues et des cornes jumelles dépassant de leur front.
  • Un prince démon est décrit de manière similaire mais plus horrible. Il a quatre cornes dépassant de son front.
  • Les gargouilles se transforment presque instantanément de l'homme à la forme de gargouille. En tant que gargouilles, leur peau a une texture de pierre; leur visage a une apparence monstre ou animale avec des dents semblables à celles d'un animal; leurs griffes dépassent du bout des doigts; et ils portent des capes qui se transforment en grandes ailes en forme de dragon, qui leur permettent de voler.
  • Le monstre de Frankenstein a un visage et un corps recouverts de cicatrices. Dans une scène, on voit son torse nu couvert de larges sutures. On dirait qu'il a été coupé en morceaux et recousu à nouveau.
  • Un démon tient le monstre de Frankenstein à la gorge tout en prononçant un rituel satanique. Cela provoque un tourbillon de feu jaune (un esprit de démon) autour du monstre. Ensuite, le démon pénètre dans le corps du monstre à travers ses yeux, le convulsant se convulsant et se cambrant.
  • Des milliers d'esprits démoniaques prennent la forme de tempêtes de feu tourbillonnantes et tentent d'entrer dans des milliers de cadavres suspendus dans des cages.
  • Les cadavres sont consumés par le feu alors que le bâtiment dans lequel ils sont entreposés s’effondrent et ils sont aspirés dans un puits sans fond, menant vraisemblablement en enfer.

Du 5 au 8

En plus des scènes violentes et des images visuelles effrayantes mentionnées ci-dessus, il y a des scènes dans Moi, Frankenstein cela pourrait effrayer ou déranger les enfants de ce groupe d'âge. Par exemple:

  • Le monstre de Frankenstein porte le défunt Frankenstein sur son épaule et tente d'enterrer le corps dans une tombe de cimetière.
  • Un rat sans poil mort est montré connecté à une machine de réanimation avec une multitude de tubes et de fils attachés à son corps. Les charges électriques passent à travers les fils. Le rat convulse et s'anime.
  • Des milliers de cadavres sont suspendus par des chaînes dans des cages en fer en attente de réanimation.
  • Il y a un cadavre sur une civière avec une grande blessure à la poitrine. Quelqu'un dit que certains organes du corps ne sont pas bons. Dans un laboratoire, les organes, vraisemblablement humains, sont exposés dans des bocaux en verre.

Du 8 au 13

Les enfants de ce groupe d'âge pourraient être perturbés par les scènes et les images de Moi, Frankenstein mentionné ci-dessus.

Plus de 13

Certains adolescents plus jeunes pourraient être dérangés par les scènes et les images de Moi, Frankenstein mentionné ci-dessus.

Références sexuelles

Moi, Frankenstein n'a pas de références sexuelles.

Alcool, drogues et autres substances

Moi, Frankenstein montre certaines utilisations de substances, y compris une scène de bar où les gens tiennent des verres d'alcool.

La nudité et l'activité sexuelle

Il y a de la nudité et de l'activité sexuelle dans Moi, Frankenstein. Par exemple:

  • Une scène montre le monstre de Frankenstein, Adam, la poitrine nue. Une femme coud des coupures sur son dos. Dans une scène, un démon a la poitrine nue.
  • La reine des gargouilles est montrée avec un torse nu et le contour de ses seins pierreux est évident.
  • Quelques scènes montrent des femmes portant des hauts taille basse qui révèlent un décolleté.

Placement de produit

Il n'y a pas de placement de produit préoccupant dans Moi, Frankenstein.

Language grossier

Il y a un langage grossier et des injures légères dans Moi, Frankenstein.

Des idées pour discuter avec vos enfants

Moi, Frankenstein est un film d'horreur de science-fiction basé sur le roman graphique de Kevin Grevioux. L'objectif principal du film est l'action et les effets spéciaux plutôt que le développement du personnage et l'histoire. Il est destiné aux adolescents de sexe masculin. Certains adultes apprécieront l'action, mais ils pourraient avoir du mal à s'engager dans l'histoire.

Le message principal de ce film est que l'apparence physique ne fait pas d'une personne un monstre. La façon dont une personne agit et se comporte peut en faire un monstre.

Les valeurs dans ce film que vous pouvez renforcer avec vos enfants incluent le désintéressement. Par exemple, le monstre de Frankenstein, Adam, lutte d'abord avec son identité et en quoi il croit. En 200 ans, cependant, il passe de quelqu'un qui ne se soucie que de lui-même et veut se venger de quelqu'un qui est capable de placer le bien-être de d'autres au-dessus du sien. Adam se met en danger pour protéger les autres. Il peut voir la différence entre le bien et le mal et est prêt à se sacrifier pour le plus grand bien.

Ce film pourrait également vous donner l’occasion de parler avec vos enfants de problèmes réels, tels que le rôle de l’humanité et de la science dans la création de la vie moderne, telle que le clonage. Dans le film, les Gargouilles suggèrent que Dieu est responsable de la création et qu'il est à la fois abominable et abominable d'essayer de créer la vie. De nos jours, quels sont les avantages des processus scientifiques tels que le clonage et le développement des cellules souches? La société devrait-elle fixer des limites à ce type de recherche scientifique ou est-ce que les frontières freinent le progrès scientifique?

Voir la vidéo: Moi, Frankenstein : bande-annonce officielle (Février 2020).